• ♥♥ Part II " Chine ardente" exposition sculptures art contemporain à Mons en Belgique

     

     

     

     

    JIANG Xinyu

    Né en 1979, JIANG Xinyu est sorti diplômé de la Faculté de Chorégraphie de l’Académie centrale de Théâtre. En 2014, il a obtenu le diplôme de master de l’Institut de l’Art expérimental de l’Académie centrale des Beaux-Arts avant de rejoindre le corps enseignant de cet établissement. Voiture de Pékin – NO. CT9953 Beijing CT9953 est le numéro d’immatriculation d’une JETTA d’occasion qui a accompagné l’artiste pendant huit ans. La voiture était déclarée usée et partait pour la casse. Il a transformé cette voiture en tableaux à différents motifs et a empilé les 28 tableaux très épais et très lourds en un espace de stationnement et les expose comme une cérémonie.

     

    CHEN Wenling 陈文令

    http://www.chenwenling.com/chenwenling/Style_Twenty_Three/enindex.shtml

    Né en 1969, CHEN Wenling est sorti diplômé de l’Académie des Arts et des Métiers de Xiamen et de l’Académie Centrale des Beaux-Arts. Il figure parmi les célèbres sculpteurs contemporains de la Chine. Paysage de Chine No.1 La Chine à l'heure actuelle est un mélange complexe. Sa société se situe dans une période de transition où les caractéristiques des sociétés agricoles, industrielles et post-industrielles s’affrontent, se superposent et évoluent, ce qui permet aux différentes configurations de dialoguer et d’échanger. C’est exactement la possibilité que cette oeuvre tente de montrer.

     

     

    LI Hongbo : 李洪波 

    LI Hongbo ,李洪波 ,Chine ardente,,,art contemporaines ,artistes ,Mons ,Belgique

      Facebook. page Li-Hongbo

    LI Hongbo    diplômé  de la Faculté des Beaux-Arts de l’Université normale du Jilin en 1996 et de la Faculté d’Art expérimental de l’Académie centrale des Beaux-Arts en 2010. Il est membre du Comité de l’Art expérimental relevant de l’Association des artistes de Chine. Un arbre "Un arbre" est une oeuvre faite de papier ressemblant à un arbre normal en apparence, mais fabriqué entièrement à partir de papier. On change sa forme en allongeant et tordant le matériau pour qu’il se débarrasse de sa texture dure  et lui donne plus de douceur. Ces changements montrent également que le monde émotionnel est changeant et inconstant.  

    A droite  LI Hongbo 李洪波 Un arbre - LI Hongbo :copyright: Andy Craps

     

      

     

    ZHAN Wang 展望

    Né en décembre 1962,ZHAN Wang est sorti diplômé de la Faculté de Sculpture de l’Académie centrale des Beaux- Arts en 1988. Il figure parmi les artistes contemporains importants de la Chine. Morphogénie No.1 Morphogénie No.1 est la première pièce de la série “Rocailles artificielles” dont la création a commencé depuis 2004. Elle est dérivée de la silhouette du propre corps de l'artiste reflétée dans la surface des rocailles en acier inoxydable. Après un traitement à l’ordinateur des détails, la silhouette est agrandie en sculpture. SUI Jianguo Né en 1956, SUI Jianguo est sorti diplômé en 1989 de la Faculté de Sculpture de l’Académie centrale des Beaux- Arts comme titulaire de maîtrise avant d’en rejoindre le corps enseignant. Il est considéré par les critiques comme le « sculpteur chinois qui marche le plus tôt et le plus loin dans le sens conceptuel ». Portraits d’Aveugles Pour créer la série Portraits Aveugles, il s’est bandé les yeux pour exclure tout impact sur la conscience des éléments visuels. Il modèle librement de l’argile avec ses mains et laisse son corps et l’argile s’empreindre dans un état primitif. Quand l’argile, avec l’empreinte du corps laissée par l’artiste, est agrandie par dix ou vingt fois, le potentiel à l’intérieur de la matière est relâché vigoureusement à la surface des sculptures.

     展望,Morphogénie No.1, ZHAN Wang, 展望-形影一号 2 - 仿石材,树脂 - 290×160×120cm,Chine ardente, exposition ,scultures , art contemporain, ,artistes , Mons , Be,

     Morphogénie No.1 - ZHAN Wang 展望- 2014 - © QU Shengdong

    Mons 2015 - Chine ardente 展望-形影一号 2 - 仿石材,树脂 - 290×160×120cm

     

    WANG Mai

     Click Overview artist Wang Mai

    Né en 1972, il représente une nouvelle génération d’artistes chinois au sein de laquelle il est considéré comme l’un des plus talentueux. Au début des années 1990, il commence à établir son univers artistique et créatif. De la peinture à la poésie, des spectacles aux installations sculpturales, WANG Mai combine plusieurs formes artistiques selon un angle de vue international et un langage artistique multidisciplinaire enraciné dans les traditions culturelles. Vaisseau spatial du temps Le matériel principal de cette oeuvre provient d’un vieux coffre à outils de l’usine de munitions 798. Avec de l’écorce de bouleau collée sur l’extérieur, ce coffre à outils a été transformé en un berceau, agrandi plusieurs fois, tels ceux utilisés par les ethnies de pêche et de chasse du nord de la Chine pour leurs nourrissons. Le berceau suspendu nous rappelle un vaisseau spatial du temps. Avec un abri météorologique ajouté à bord, en hauteur, le vaisseau sert à observer le climat politique et culturel très compliqué et fluctuant du détroit.

     

     

    HE An 何岸

    He An overview artist

    Né en 1971 à Wuhan, capitale de la province du Hubei, HE Han est sorti diplômé de l’Académie des Beaux-Arts du Hubei en 1996. Il a depuis exposé dans de nombreuses expositions, personnelles ou non, dans le monde entier. MihoYoshioka Entre illégalité et investigation, l’artiste conçoit ses oeuvres à l’aide de caractères dérobés aux enseignes de sa ville natale pour reconstituer les noms de personnes qui ont marqué sa vie. L’oeuvre MihoYoshioka fait écho au nom d’une actrice pornographique japonaise, héroïne illicite de sa jeunesse, dont les vidéos prohibées circulaient sous le manteau en Chine.

     何岸,Chine ardente, 何岸-吉冈美穗- LED灯箱  ,Mons  Be ,HE An, Miho Yoshioka,

     HE An 何岸, Miho Yoshioka, 2014,何岸-吉冈美穗- LED灯箱 - 90 x 265 x 13 cm caisson Led lumineux

    Courtesy Galerie Daniel Templon, Paris & Brussels © Isabelle Arthuis.

    WANG Du 王度

    Né en 1956, Wang Du, après ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Canton de 1981 à 1985, enseigne les arts visuels à l’Institut d’architecture de l’Université polytechnique de la Chine du Sud. Il fonde en 1986 le Salon des artistes de la Chine du Sud, à Canton, qu’il préside jusqu’en 1990, année de son installation en France,dans la proche banlieue parisienne. De 1997 à 2000, il enseigne au Département des Arts visuels de l’Université Paris VIII. Luxe populaire Il s’agit de l’agrandissement d’un feuillet publicitaire pour un site internet, froissé, jeté au sol, puis ramassé par l’artiste.. Elle est emblématique de l’ensemble de son travail qui n’a de cesse de dédoubler la surenchère médiatique pour rendre compte du tourbillon de notre « société de consommation de l’information » ainsi définie par l’artiste, où les médias constituent une « post-réalité » confondant le réel et le monde des « réalités jetables » qu’ils créent.

                                                             王度-第三景观Luxe populaire - 树脂,聚酯,丙烯 - 203.2x205.7x167.6cm

     Chine ardente  art contemporaines ,, Mons ,Be,王度-第三景观Luxe populaire , 树脂,聚酯,丙烯 -

     

    YANG Jiechang 楊詰蒼

    Né en 1956 à Foshan, dans la province du Guangdong, Yang Jiechang étudie la peinture traditionnelle chinoise et la calligraphie à l’Institut d’art populaire de Foshan puis à l’Académie des Beaux-Arts de Canton, où il enseigne ensuite de 1982 à 1988. Pour approfondir ses recherches sur l’art chinois et ses théories, il suit les enseignements du taoÏsme sur les monts Luofu et du bouddhisme à Canton. Depuis la fin de 1989, il vit et travaille principalement à Paris et Heidelberg. Underground Flowers Cette oeuvre monumentale de YANG Jiechang est un projet datant de 1989 et réalisé en 2009, formant une installation rassemblant des ossements de squelettes humains fabriqués en porcelaine blanche aux motifs fleuris de la couleur traditionnelle « bleu de Chine ». Les ossements sont présentés dans des caisses en bois évoquant les restes humains pouvant provenir de fouilles paléontologiques mais aussi ultérieures, témoins d’un passé qui ne peut être reconstitué que par bribes et morceaux

     

    One of Yang Jiechang’s main foci is the use of “the painting and aesthetics of traditional Chinese thought in a contemporary framework and context”. His work – whether painting, collage, multimedia installations, performance, sculpture or in-situ installations – combines these forcefully. Tsaoist thought, deconstructivist strategies and an iconoclastic attitude dating back to his time as a Red Guard, and especially his experiences as a transnational nomad, all enable him to achieve this fusion. Yang Jiechang’s work is made up of 3,000 painted porcelain reproductions of human bones, meticulously arranged in elaborate wooden frames. Part decorative knick-knack, part archaeological display, "Underground Flowers" is a consideration of the passing of time and the cruelty of political regimes. The artist left China at the age of thirty-three, at the time of the Tienanmen events in 1989. The dissolution of the Eastern Bloc, the end of the Cold War and the geopolitical reorganisation of the world date from this same period: they would shape Yang Jiechang’s entire life and, together with the years that followed, loom large in his oeuvre. During the Biennale 991 bones will be sold to the public – one only per visitor – in return for a minimum donation of 10 euros to Entretemps, an association which provides emergency accommodation in and around Lyon.

     楊詰蒼,Underground flowers,YANG Jiechang ,, Chine ardente, Mons,Belgique

     La Chine Ardente - Underground flowers - YANG Jiechang © Andy Craps

     

    L’oeuvre de Yang Jiechang est composée de 3 000 reproductions d’os humains en porcelaine peinte, soigneusement disposées dans des cadres en bois luxuriants. à mi-chemin entre le bibelot décoratif et la salle de fouilles archéologiques, » Underground Flowers « est une réflexion sur le temps qui passe et sur la cruauté des régimes politiques. En 1989, à l’âge de 33 ans, l’artiste quitte la Chine au moment de Tien An Men ; la dissolution du bloc de l’Est, la fin de la guerre froide et la réorganisation géopolitique du monde datent de cette même période et façonnent la vie toute entière de Yang Jiechang. Cet intervalle historique majeur et les années qui ont suivi, l’artiste en rend compte et en porte témoignage. Tout au long de la Biennale, 991 ossements sont vendus au public à raison d’un exemplaire par visiteur, en contrepartie d’un don minimum de 15 euros à l’association Entretemps, qui s’occupe d’hébergement d’urgence à Lyon et dans sa périphérie

    CHEN Zhen 陈箴

    Chen Zhen est né en 1955.. A partir de 1973, il poursuit ses études à l’Ecole des Beaux-Arts et des Arts appliqués de Shanghai, où il devient ensuite professeur. Il étudie ensuite l’art du décor scénique à l’Institut théâtral de Shanghai où il enseigne à partir de 1982. En 1986, il émigre à Paris, pour y étudier à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts puis à l’institut des hautes études en arts plastiques. Il enseigne ensuite dans ces deux établissements, puis à Nancy ainsi qu’au Centre pour l’art contemporain de Kitakyushu au Japon. Il décède en 2000 des suites d’une anémie incurable. Round Table – Side by Side Cette oeuvre confronte les traditions culturelles de l’Orient et de l’Occident, symbolisées par des chaises occidentales d’un côté et chinoises de l’autre, fixées sur les bords d’une table à double plateaux semi circulaires accolés l’un à l’autre. Au centre du plateau chinois, un texte en caractères calligraphiés est inscrit sur le bois d’un troisième plateau, évoquant celui tournant des tables de banquet.

     

      Chine  , art contemporaines , Mons , Be,陈箴-双圆桌- 木头、金属、椅子 -

    陈箴-双圆桌- 木头、金属、椅子 - 180 x 630 x 450 cm杨 copryt Artron Net

     

    WANG Jin

    Né en 1962, Wang Jin est diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Chine à Hangzhou en 1987. Depuis lors, il vit et travaille à Pékin. Après quelques années d’enseignement, il devient artiste indépendant en 1992, se consacrant d’abord à l’art de la performance. Dès 1997, il crée les premières oeuvres de son cycle A Chinese Dream qu’il poursuit jusqu’à aujourd’hui. Chinese Dream Les propositions artistiques de Wang Jin font généralement apparaître une signification plus métaphorique que directement explicite. Dans sa série Chinese Dream, il extrapole des matériaux et leurs symboliques porteuses de valeurs anciennes ou au contraire nouvelles afin de révéler la contradiction mais aussi la possible fusion de leurs significations passées et présentes.

     

    王晋 《中国之梦》Wang Jin

      王晋 ,中国之梦,Chine ardente, exposition ,scultures,art ,contemporaine, , ,,artistes , Mons , Belgique

     

    « ♥♥ Labyrinthe de tournesols Grand place par Fanny Bouyagui, l’artiste complice de Mons 2015 ♥♥ Chine ardente exposition sculptures d' art contemporaines de 25 artistes à Mons en Belgique »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Août 2015 à 16:28
    nays&

    Bonjour Louisette

     

    incroyable ces oeuvres en papier foufou et jolies

    les réalisations sont très fortes je trouve et toujours originales...un monde a part

    bonne fin d ejournée

    bisous et aux 4 pattes **

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :